SES animées à l'UHA

Dans le cadre du prix "SES animées" *, les élèves des classes de 1ère ES1 et 1ère ES2 ont été accueillis sur le campus de la Fonderie de l'UHA le 3 mai 2019. Rassemblés avec les autres lycéens de Mulhouse qui participent à ce projet, dans un amphithéâtre, ils ont d'abord écouté Jean-François Havard, maître de conférence en Science politique et vice-doyen, qui leur a présenté l'université et particulièrement la filière économie et société. Ils ont ensuite assisté à deux conférences inspirées par deux  bandes dessinées de la sélection.

Analysant L'ère de l'égoïsme : comment le néolibéralisme l'a emporté (Darryl Cunningham), Simon Hupfel, maître de conférence, a invité les lycéens à s'interroger sur l'assimilation faite dans cet ouvrage entre le néolibéralisme et l'égoïsme.

Marion Rabier, maîtresse de conférence en Science Politique, s'est appuyée sur  Je suis top : liberté, égalité, parité (Blandine Métayer, Véronique Grisseaux et Sandrine Revel) pour expliciter les obstacles que rencontrent les femmes pour accéder aux plus hautes fonctions.
 

Quand les Ses s'animent

Le 28 mai 2019, les élèves de 1ES1 et 1ES2 qui participaient au prix Ses animées ont retrouvé, au lycée Schweitzer, leurs camarades de trois autres lycées mulhousiens, embarqués dans la même aventure. Il s'agissait cette fois d'une rencontre plus festive, les élèves se sont affrontés avec des jeux qu’ils avaient conçus et qui leur permettaient de tester les connaissances de leurs camarades sur les bandes dessinées de la sélection lues au courant de l'année scolaire.

A l'issue de ces joutes, deux équipes du  lycée Lambert sont arrivées en première et troisième position.

Avant de partager un goûter, les élèves ont découvert le livre qui a remporté la majorité de leurs suffrages, il s’agit de Je suis top : liberté, égalité, parité de Blandine Métayer, Véronique Grisseaux et Sandrine Revel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'économie : c'est pas si compliqué !

Les élèves de TES1 ont participé au prix  lycéen «Lire l’économie » organisé par le Ministère de l’Éducation Nationale.

 

 

 

Ils ont lu, de septembre à novembre 2015,  trois ouvrages économiques et ont ensuite voté pour élire leur livre préféré, en prenant soin d’argumenter.

Pour convaincre leurs camarades que « l’économie, c’est pas si compliqué », ils ont élaboré des outils de communication pour mettre en avant les idées phares des ouvrages lus. Nous vous en proposons quelques-uns.

 

 

«