PROJET DE SCULPTURE MONUMENTALE

Projet de réalisation d'une sculpture monumentale en métal destinée à  être placée dans l'espace public de Mulhouse
" La planète se réchauffe…N'ayons pas froid aux yeux! "

Marie KREBS et Julie WITTICH de Terminale L2, élèves de l'option Arts Plastiques, ont remporté le concours de maquettes concernant une sculpture monumentale qui sera réalisée dans la zone des nouveaux bassins de Mulhouse.
Cette manifestation a été organisée par la Ville de Mulhouse, en partenariat avec les corps d'Inspection du Rectorat en la personne de Monsieur KOCH, Inspecteur d'Arts Plastiques.
Leur maquette, (figurant en pièce jointe) choisie parmi 74 oeuvres, (lien Picasa de l'ensemble des maquettes ci-après) réalisées toutes dans le cadre des options arts plastiques des lycées SCHWEITZER, LAVOISIER, LOUIS ARMAND, JEANNE D'ARC et LAMBERT, a remporté les suffrages du jury, constitué de 60 votants, jeunes élèves et adultes. (Classe CHAAP du Collège Kennedy, classe " Histoire de l'art " du lycée Montaigne, étudiants du Quai, membres du Conseil des Jeunes, représentants institutionnels de la Ville et de l'Education nationale et un artiste).
http://picasaweb.google.com/patrick.depin/MAQUETTESSCULPTUREMONUMENTALE?authkey=Gv1sRgCKKNluX36KD-5QE&feat=directlink
La thématique du projet, intitulé " La planète se réchauffe…N'ayons pas froid aux jeux ! ", aborde le développement durable, la rencontre et l'attention aux autres cultures, en particulier celles du grand Nord, les premières à  être menacées de disparition pour cause de réchauffement climatique…
Le choix de nos deux élèves concernant le matériau, s'est porté sur l'utilisation de tubes en plastique comme constituant principal du corps de l'ours. L'élément tube traduit l'idée que l'ours est traversé de part en part par cette menace.
Dans le cadre du développement durable renvoyant au recyclage des produits de consommation, l'ours est placé sur des canettes alimentaires symbolisant les barils de pétrole, responsable de la pollution et du réchauffement climatique.
Marie et Julie, devront à  présent accompagner les élèves de CAP métallerie du Lycée Stoessel dans la transposition de l'oeuvre à  l'échelle 1 soit 2.50m environ.
La remise des prix aux heureuses gagnantes, a eu lieu, dimanche 14 novembre à  19h dans le cadre de la manifestation Cité Jeune organisée par la ville de Mulhouse, au Parc expo.
D'autre part, la maquette, l'Igloo métallique, réalisée par ERNST Roxane TES2, JEREMIC Vlada TES2, KIENTZ Marianne TS2 et SCHNEIDER Céline TS2 a terminé en troisième position.
Un grand bravo à  eux également !
Félicitations encore à  Julie et Marie, dont la transposition d'un projet d'élèves dans l'Espace Public, constitue une première en France.

Patrick De Pin
Professeur d'Arts Plastiques


Projet arts plastiques ayant pour thème L'Europe

Patrick De Pin professeur d'Arts plastiques

Séquence pédagogique ARTS PLASTIQUES sur le thème de
L'EUROPE NIVEAU CONCERNE: Classe de PREMIERE Arts Plastiques FACULTATIF En référence aux domaines de la " REPRESENTATION "
I.PROPOSITION DE TRAVAIL PLASTIQUE:
La présidence française de l'union européenne a été l'occasion d'approches multiples de l'Europe. Elle a offert également l'opportunité, dans l'esprit de partenariat qui constitue le fondement de l'Europe, d'engager un travail interdisciplinaire associant arts plastiques, anglais et histoire.
Le thème du stéréotype au programme de 1ère en anglais, proposé par Hélène RUTSCH, professeur, a permis d'aborder le thème de l'Europe à travers la question de l'autoportrait.
" JE SUIS UN EUROPEEN "
L'intitulé de cette proposition de travail paraphrase la célèbre citation " Ich bin ein Berliner " du président américain John F. Kennedy lors de sa visite à Berlin-Ouest le 26 juin 1963.
Il a été demandé aux élèves de réaliser un autoportrait présentant le pays européen de leur choix.
Pour cela, ils ont eu recours à la citation plastique à la manière de l'artiste et photographe américaine Cindy Sherman.
II.PROBLEMATIQUES ABORDEES :
Le plan (échelle et profondeur), les articulations entre le travail bidimensionnel et tridimensionnel, la matérialité du cadre, l'autoportrait, les emprunts et citations, â
III. ETAPES DE REALISATION :(Séquence réalisée sur 4 séances de 2 heures)
1. Choix par chaque élève d'un pays européen
2. Reproduction d'un autoportrait ou portrait connu réalisé par un artiste issu du pays choisi
3. Collecte d'un certain nombre d'accessoires illustrant les stéréotypes du pays choisi
4. Réalisation d'un cadre adapté à la réalisation, choix libre du matériau et format (rectangulaire, ovale...)
5. Recherches de mise en scène :
- travail sur le costume, les accessoires, le maquillage, postiches et " prothèses "en tous genres
- travail sur l'arrière-plan de l'autoportrait (décor)
- travail sur le cadre (mise en peinture, collage d'éléments en rapport avec l'identité du pays,..)
6. Rendu final : photo de l'autoportrait mis en scène présentée dans le cadre et exposée au lycée.L'ensemble des photos est placé sur le site du lycée.
7. Un commentaire en anglais justifiant les partis pris a été réalisé.
} } }

«