• Les élèves de l'option Cinéma-Audiovisuel se sont rendus, le 16 septembre 2021, au Festival européen du film fantastique de Strasbourg. Dans cette publication, ils rendent compte des films qu'ils ont vus et des rencontres qu'ils ont faites.
     

  • Tout au long de l'année 2020-2021, les élèves de la classe de seconde 6, encadrés par leur professeure de français, Sandrine Megel, et la professeure documentaliste, Claire Tridon, ont participé au projet Numook, une initiative de l'association Lecture Jeunesse.

    A partir d'un tableau de Brueghel le jeune, présenté au musée des Beaux-Arts de Mulhouse, Scène de patinage, les élèves ont donné vie aux personnages qui les ont intrigués. Dans un premier temps, ils ont mené des recherches documentaires au CDI et à la bibliothèque de Mulhouse où ils ont été accueillis par Arnaud Pierre. Ils ont ensuite écrit des dialogues et imaginé une trame narrative. Laurence Mellinger, artiste plasticienne, est intervenue dans des ateliers pour les aider à créer les illustrations du livre. Ils ont enfin réalisé la bande-son du livre en enregistrant les dialogues enrichis de bruitages. Les élèves ont été sensibilisés, à chaque étape du travail, à la question du droit d'auteur sur Internet.  Mis en page avec Bookcreator, ce travail collaboratif a donné naissance au livre Le maléfice du village enneigé, publié sur le site de Lecture Jeunesse et à découvrir ici :

    data-cke-saved-src=
    Cliquez sur la couverture pour lire le livre.
    Pour une lecture optimale, optez pour la lecture en mode Page à page (menu des paramètres)
     
     

     

  • Les élèves Abibac de la classe de seconde 4 ont participé en 2020-2021 au prix de la flamme de l'égalité. La thématique retenue pour le concours cette année était  « Esclavages et traites : des crimes contre l’humanité » en référence aux vingt ans de la Loi Taubira du 10 mai 2001.

     

    Les élèves constitués en petits groupes, parfois à distance, ont étudié un personnage ayant pris part, sous une forme ou sous une autre, aux traites négrières et à l’esclavage, se sont interrogés sur son degré de culpabilité,  et ont instruit un véritable procès pour décider s'il était coupable de crime contre l'humanité. Mis en scène sous des formes variées, leur présentations ont concouru.

    Quatre élèves de la classe (Axelle Moser,  Roxanne Perrot-Silva, Céline Rech et Mathilde Stoecklin) qui avaient travaillé sur Friedrich Wilhelm von Brandenburg Preussen ont été distinguées au niveau académique et, le 10 mai 2021, Madame la Rectrice est venue les écouter et les féliciter pour ce prix.

  • Depuis de nombreuses années, le lycée Lambert est équipé de doubles rideaux, laissant passer la lumière mais retenant les rayons aveuglants. Souvent, et malgré leur efficacité, les cours se déroulent sous la lumière des néons. Pour y remédier, les éco-délégués du CVL ont lancé une campagne de sensibilisation pour tout le lycée. Chacune des salles a donc été équipée d’une de ces affichettes, et les élèves ont tous été encouragés à signaler aux professeurs le besoin de couper l’éclairage artificiel au profit de la lumière du soleil.  

    Ce projet s’inscrit pour le lycée dans la démarche E3D, succédant au projet des garages à vélos qui étaient très attendus au sein de l’établissement ! 

       

  • Liselle Krafft, élève de Première 2 a été distinguée, en obtenant la deuxième place, lors de la remise du prix de la nouvelle littéraire organisé par le lycée Jean Moulin de Forbach.

     

     

    Découvrez sa nouvelle, Les mots bleus dans son intégralité.

     

  • Cette année, le CVL s’engage contre l’homophobie. Le 17 mai est à l’échelle internationale, depuis quelques années déjà, la journée de  lutte contre  l’homophobie et la transphobie. Le lycée étant un lieu où les jeunes se cherchent et se construisent encore, il nous paraissait important d’aborder ces questions encore trop taboues. 

     

     

    Un mail a alors été partagé aux professeurs de lettres et d’EMC, leur proposant de diffuser le court-métrage « PD » d’Olivier Lallart aux élèves. Ce film retrace ce que peut vivre un adolescent de nos jours face aux attentes de genres, etc ... Il est gratuit non seulement sur le site de YouTube mais également de france.tv. Largement retransmis et bien accueilli par les médias, il dénonce et sensibilise, sans excès ou autre, les violences et obstacles auxquels se confrontent les jeunes. À la suite du court-métrage, durant environ 30 minutes, les élèves et les professeurs ont pu échanger et dialoguer sous forme de débat.

    Si les retours sont tous positifs, les avis divergent. Le CVL espère donc, grâce à ce projet, avoir lancé la machine pour se repencher sur ces questions l’année prochaine.