• En collaboration avec quatre classes polonaises, une classe slovaque et une italienne, les quatre classes de seconde de Mme Bassey, professeure d'anglais, ont créé dans le cadre d'un projet e-twinning un livre augmenté en anglais dans lequel ils ont imaginé et présenté dans ses moindres détails une nouvelle école de sorcellerie et de magie inspirée d'Harry Potter.

     

     

     

     

    Ils ont le plaisir de  présenter cette réalisation collective et européenne :

  • Planifiée de longue date pour le 7 mai, la sortie des 24 Abibac à Sélestat et à Colmar a pris une forme inédite du fait du confinement. Chacun chez soi mais en travaillant en équipe, les élèves ont pu découvrir la ville de Sélestat et la Bibliothèque Humaniste avec des outils de cartographie en ligne et des vidéos. Ils ont feuilleté des ouvrages de la Renaissance classés au Patrimoine de l'Humanité grâce à la bibliothèque virtuelle de la ville de Sélestat et participé à un atelier de lettrines. Ils ont ensuite confronté leurs découvertes en s'affrontant dans un jeu "Wer wird Millionär ?".

    Après le déjeuner, ils se sont retrouvés à Colmar pour une exploration de la ville au Moyen Age et une découverte approfondie du retable d'Issenheim  au musée Unterlinden grâce notamment aux podcasts enregistrés pendant le confinement par  Pantxika De Paepe, conservatrice en chef et directrice du musée.

    Pendant la journée, les élèves confinés ont aussi  réalisé des photos pour s'inviter, en clin d'oeil,  sur le tableau de Pieter Bruegel l'ancien (Jeux d'enfants- 1460).

    Grâce à la complicité et à une réalisation exceptionnelle de l'équipe des médiatrices de la Bibliothèque Humaniste, cette journée s'est prolongée par un échange toujours virtuel mais bien concret. Les élèves ont posé des questions auxquelles elles ont apporté des réponses en réalisant une série de vidéos qu'ils ont visionné le 11 juin. Nous les remercions infiniment pour ce beau projet inédit qu'elles nous ont proposé.

  • Pourquoi choisir le chinois ?

    Le chinois est la langue la plus parlée dans le monde, savoir parler chinois, c'est pouvoir communiquer avec plus de 20% de la population mondiale.

    Le chinois est une des 3 langues de la signalétique du Louvre et dans l'aéroport de Paris (après le français et l'anglais).

    Le chinois a une grammaire bien moins compliquée que le français (pas de déclinaison, pas de conjugaison, pas de genre), ni de grosses difficultés de prononciation mais l’élève devra s’habituer dès le début aux 4 tons et à l’entrainement quotidien à l’écriture des caractères.

  • Dans le cadre d'une semaine de la presse et des médias très spéciale puisque, en  raison du confinement, cette semaine s'est déroulée hors les murs de l'école, les élèves de1ère de la spécialité Histoire Géographie Géopolitique et Sciences politiques (Groupe 1) ont créé et rédigé, de façon collaborative mais à distance, un journal.  A découvrir ici